Restauration blocage pont et différentiel

Il en existe 4 sur les Pinzgauer 6×6. Ils servent à enclencher la marche avant (il est accroché à la boite de transfert) ou à bloquer le différentiel de chaque pont (accroché à chaque différentiel).

Le cône du système d'engagement. Ici, sur la boite de transfert.
Le cône du système d’engagement. Ici, sur la boite de transfert.

Avec les années, des fuites apparaissent mais elles restent généralement invisibles. Et c’est bien là tout le problème, vos différentiels (ou boîte de transfert) se vident allégrement dans l’intérieur de l’arbre porteur. D’un coté, vous manquez d’huile dans les engrenages et de l’autre, l’huile déborde dans le frein à main et sur les contacteurs d’enclenchement de pont. Bref, c’est mauvais !

Symptômes

Pour le savoir, c’est très facile. Démontez le couvercle de l’interrupteur d’enclenchement de pont/différentiel. Vous pouvez aussi retirer le cylindre esclave (juste en symétrie de l’autre coté de l’arbre). Si de l’huile coule, c’est mauvais signe. Et si vous voyez de l’huile au fond, ca fuit aussi, mais moins fort :)

 

Fuite évidente, l'huile déborde allégrement.
Fuite évidente, l’huile déborde allégrement.
Pas de fuite apparente sur celui-ci, mais regardez le châssis, il est couvert d'huile. Mauvais signe...
Pas de fuite apparente sur celui-ci, mais regardez le châssis, il est couvert d’huile. Mauvais signe…

En général, c’est simplement le joint torique de l’axe de commande qui fatigue (pièce numéro 12 dans l’éclaté du groupe 3, page 26. Pièce référence 901.3781). Commencez par changer la pièce et regardez ce que ca donne. Ces joints (6,07×1,78) se trouvent facilement chez 123 Roulements par exemple.
Mais parfois, c’est le joint SPI d’arbre qui fuit. Notamment pour les fuites importantes dans le frein de parking. Pas d’autre solution que de tomber le différentiel (ou la boite de transfert) et de rénover le système de blocage.

Fuite sur le joint SPI d'arbre
Fuite sur le joint SPI d’arbre

C’est aussi l’occasion sur des véhicules trentenaires de changer l’ensemble des joints toriques et de vérifier/changer le roulement à bille (voir info plus bas dans l’article). Vous pouvez aussi changer le couvercle d’axe de fourchette, qui est susceptible de fuir). C’est la pièce 19, dans l’éclaté du groupe 3, page 26.

Démontage

Après avoir démonté le différentiel ou la boite de transfert, vous avez 6 vis Allen à dévisser. Après vous pouvez retirer le cône, qui contient le système d’enclenchement. Assurez-vous d’avoir avant vidangé le différentiel ou la boite de transfert… ;)

Le cône, à peine démonté. Il est sale.
Le cône, à peine démonté. Il est sale.

Une fois le cône posé à plat sur son grand coté, vous remarquez que l’extrémité de l’arbre (avec le joint SPI) est fixé par 4 vis. Elles sont collés au frein filet fort (vert). Pas d’autres option que de faire chauffer la pièce (au pistolet à air chaud) pour dépasser les 100, voir 200°C. Avec la chaleur, le frein filet va se détruire et permette de dévisser les vis. D’autres utilisent un tournevis à choc, chacun son moyen.

Vous pouvez faire de même avec les deux vis en croix sur le coté du cône. Attention, il y a un ressort derrière, qui pousse fort. Pensez à retenir la pièce, sinon vous serez bon pour une chasse aux pièces de Pinzgauer (ça tombe bien, c’est bientôt Pâques !!).

Enlevez toutes les pièces de la commande, puis enlevez le sélecteur et la bague. Enfin, avec un marteau mou, tapez sur l’axe pour extraire le roulement (et l’arbre) du bout du cône.

Il ne vous reste plus qu’à extraire (avec un extracteur) le coté d’arbre intérieur, puis retirer les circlips, et enfin arracher le roulement.

La vous pouvez retirer la plaque et son joint SPI. Yeehaa ! Le joint SPI est un joint tout caoutchouc, double lèvre, en 42x55x8.

A propos du roulement à billes

Sur le site de Puch, plusieurs modèles de roulements semblent être disponible en fonction du type d’arbe :

  • N° 21, réf: D00625 038 0
  • N°11, réf: D00625 032 0 (anciennement 900.6229).

Cette double référence induit en erreur, alors pour en avoir le coeur net, j’ai contacté Puch. Quelque soit l’arbre, c’est bien toujours le même roulement qui est utilisé (N° 11, réf: D00625 032 0).

Le roulement est un 6206 – C3 (30x62x16) . J’ai remarqué que chez SKF, le roulement étanche (2RS) est sensiblement moins chère que le roulement normal (8 Eur au lieu de 16, tout les deux en type C3). Assez absurde pour un roulement plus simple ! Bonne nouvelle, vous pouvez convertir un roulement étanche en roulement normal. Il suffit pour cela de planter un tournevis plat dans l’étanchéité, puis de soulever. Vous allez arrachez le caoutchouc noir, qui fait office de protection. Pensez aussi à enlever la graisse, car notre roulement baignera dans l’huile de pont :D

Avant de tout remonter, envoyez le tout à nettoyer (que ce soit à la main ou au lave vaisselle).

Remontage

L'ensemble des pièces démontées et nettoyées, et les nouveaux joints
L’ensemble des pièces démontées et nettoyées, et les nouveaux joints

Pour le remontage, commencez par fixer le joint SPI sur le couvercle, puis graisser le, et remontez le sur l’arbre.

Graissage du joint spi sur le couvercle
Graissage du joint spi sur le couvercle

Enfilez ensuite le roulement, et aidez-vous de deux cales (ou d’un long tube) pour enfoncer à force le roulement. Posez les deux circlips. Vérifiez que le grand circlip à l’intérieur du cône est mis en place.

Utilisation de deux bout de bois pour enfoncer le roulement.
Utilisation de deux bout de bois pour enfoncer le roulement.
Roulement mis en place sur l'arbre
Roulement mis en place sur l’arbre
Pose des circlips sur l'arbre
Pose des circlips sur l’arbre

Préparez un joint avec du Loctite 518 sur le dessus du cône. Enfilez à force l’arbre, en tapant dessus. Guidez la progression du roulement, et vérifiez que les trous du couvercle correspondent bien avec les puits de vis dans le cône. Enduisez les vis de frein filet fort (Loctite 270), et vissez à fond.

Dessus du cône, avec le joint anaérobique pour l'assemblage du couvercle.
Dessus du cône, avec le joint anaérobique pour l’assemblage du couvercle.

Vous pouvez retourner le cône, et le poser sur l’arbre (si possible). Assemblez la commande, puis graissez le tout à l’huile de pont, et assemblez les pièces. N’oubliez pas la petite tige, qui sert d’extension pour l’interrupteur.

Assemblage à blanc du mécanisme d'engagement
Assemblage à blanc du mécanisme d’engagement

Assemblez ensuite le sélecteur, et l’axe de fourchette, avec son joint torique et son couvercle. Attention, le couvercle à un sens. Le couvercle ressemble (de loin) à une bassine. Donc, le coté plat (fond de la bassine), doit rentrer en premier. Pas besoin pour le moment de mettre en place les deux taquets sur la fourchette.

Assemblage de la commande
Assemblage de la commande
Couvercle d'axe de fouchette
Couvercle d’axe de fouchette

Préparez le petit couvercle (celui de l’interrupteur), en lui faisant un joint de masse d’étanchéité (Loctite 518). Et préparez aussi les deux petites vis, avec du frein filet fort (Loctite 270). Comprimez le tout avec le main, et vissez les vis à fond.Enfin, assemblez les deux taquets du sélecteur (fourchette), et la bague d’engagement. Montez le tout en l’huilant avec l’huile de pont.

Commande et fourchette assemblées
Commande et fourchette assemblées

Enfin, mettez en place le pignon de bout d’arbre, et enfoncez le à force (au marteau).

Fourchette, taquets et bague installés. Il ne reste plus qu'à insérer le pignon
Fourchette, taquets et bague installés. Il ne reste plus qu’à insérer le pignon

Vous pouvez tester le bon fonctionnement de la commande en appuyant dessus. Vous pouvez aussi vérifier le contact de l’interrupteur (fermé en position travail) avec un multimètre.

Le système assemblé
Le système assemblé

Il ne vous reste plus qu’à faire un cordon de Loctite 518, replacer le grand joint torique, puis rassembler le cône sur le différentiel/boite de transfert.

J’ai mis du frein filet normal sur les 6 vis allen, car il me semblait en reconnaitre sur les anciennes vis.

Voila, vous avez une commande toute belle, toute neuve ! Bon courage pour les 2 à 3 suivants ! ;)

 

2 thoughts on “Restauration blocage pont et différentiel”

  1. Toujours très intéressant. Dommage que je n’ai pas eu cet article lorsque j’ai démonté le blocage de différentiel arrière!
    Dans mon cas, le changement de joint spi était inutile vu que la fuite venait du bouchon repère 19 (merci de l’avoir mentionné).

  2. Bonjour,
    Je ne sais pas comment démonter ma boite de transfert HS sur mon 712
    Je possède un pont hydraulique, j’ai commencé a déconnecter la commande située sur le dessus et enlevé les 6 tiges bouts filetés (4 longues 2 + courtes) que dois je faire pour sortir cette boite ?
    Je ne veux pas m’embarquer + en avant sans savoir quoi démonter.
    Merci d’avance
    si vous avez une solution bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *