Réfection Cric Hydraulique

Compagnon indispensable d’un Pinzgauer, le cric hydraulique bouteille est un outil qui s’entretient facilement. Alors, autant en profiter !

Démontage

Un cric hydraulique, c’est tout simplement une pompe, un piston et une soupape dévissable pour faire redescendre le piston.

C’est très con comme principe, mais il est facile de se faire bien piéger lors d’un démontage. Par défaut, vous trouvez 3 vis et un bouchon sur le cric. En général le bouchon en caoutchouc est présent sur la partie haute du cric.

Vis de réglages d'un cric
Vis de réglages d’un cric

En enlevant le bouchon, et en dévissant la vis de redescente, vous pouvez vider l’huile hydraulique de votre cric. Attention, une petite bille va partir si vous enlevez la vis de redescente. C’est normal, conservez là bien sinon votre cric ne pourra plus fonctionner.

DANGER !!

IL EST IMPÉRATIF de ne jamais toucher aux deux vis qui se trouvent vers la pompe. Ce sont les vis de réglages de la pompe et du poids total levable. Si jamais vous les avez démonté, vous avez un cric qui n’est plus calibré. Donc, rien ne vous garanti qu’il portera maintenant le poids qu’il indique. Pire, si vous avez trop serré la vis de sécurité, votre cric va sembler tenir la charge, mais risque d’exploser d’un coup (rupture d’un joint dans la vis de réglage du piston). La charge vous tombera dessus… :(
Pour mieux comprendre, voici une image tirée de l’excellent site hyjacks.com qui explique le principe de ces valves.

A gauche, la vis de réglage de la pompe. A droite, la vis de sécurité, qui détermine le poids réel que peut lever le cric.
A gauche, la vis de réglage de la pompe. A droite, la vis de sécurité, qui détermine le poids réel que peut lever le cric.

Une fois l’huile vidée, vous pouvez dévisser l’écrou qui entoure le haut du cric. Il est serré fort et l’écrou est généralement très grand. Vous pouvez vous aider d’un étau et d’une barre d’allonge pour augmenter votre force.

Cric installé à l'envers dans l'étau, coinçant l'écrou. Une barre en fer serre permet de donner la force nécessaire au démontage. Elle est tenue par deux simple écrous.
Cric installé à l’envers dans l’étau, coinçant l’écrou. Une barre en fer serre permet de donner la force nécessaire au démontage. Elle est tenue par deux simple écrous.

Une fois démonté, vous pouvez vérifier l’état des différents joints. Vérifiez bien le joint qui est à la base du cric, c’est là ou s’emboite le corps en tôle que nous venons de démonter. C’est souvent là que ca fuit au remontage. Au besoin changez le joint ou nettoyez/graissez le.

L'intérieur d'un cric hydraulique, avec le joint du corps en tôle.
L’intérieur d’un cric hydraulique, avec le joint du corps en tôle.

Sur mon modèle, il m’était impossible de démonter le piston.Normalement, vous dévissez le piston, et vérifiez l’état des joints. En attendant, j’ai simplement changé le joint torique de la pompe qui en avait besoin.

Changement du joint torique.
Changement du joint torique.

J’en ai aussi profité pour décaper l’ancienne peinture qui était en mauvais état, et le repeindre. J’avais du bleu métallisé, et je me suis dit qu’avec une couleur pareil, je ne risquerai pas de l’oublier sous le camion !

Cric décapé, avant apprêt puis peinture.
Cric décapé, avant apprêt puis peinture.

Remontage

Procédez dans l’ordre inverse, en veillant à serrer très fortement le corps du cric sur la base. L’huile hydraulique étant très fine, elle suintera sinon par là. Utilisez la technique décrite plus haut pour le remontage du très gros écrous.

Avant de le remplir d’huile, jetez un coup d’œil en bas de cette page, à la rubrique Huile Hydraulique. Ca vous évitera de payer trop chère de la simple huile ;)

Le remplissage d’huile est assez simple mais long. Nous utiliserons simplement l’effet de siphon. Pour cela, prenez un peu de tuyau transparent (se trouve en animalerie, c’est la durite d’air pour les aquariums), posez la bouteille d’huile au dessus du cric, puis aspirez doucement. Quand l’huile arrive vers votre bouche, pincez le tuyau, et insérez le dans l’orifice de remplissage. Enlevez vos doigts et admirez l’huile qui remplit le cric. Selon la fluidité de l’huile, ca prendre une demi-heure à une heure.

Remplissage du cric par effet siphon. L'huile (ici de l'ATF) est de couleur rouge.
Remplissage du cric par effet siphon. L’huile (ici de l’ATF) est de couleur rouge.

Refermez ensuite l’orifice de remplissage avec le bouchon en caoutchouc. Votre cric est paré !

Vérification

Levez une charge lourde (votre pinz !), prenez un mètre, et mesurez la hauteur entre un point fixe sur le pinz et le sol. Revenez une heure plus tard et mesurez à nouveau. Si la distance est plus petite, vous avez une légère fuite dans votre cric. C’est un danger potentiel…

Un beau cric 7 tonnes refait, paré pour le service !
Un beau cric 7 tonnes refait, paré pour le service !

Huile hydraulique

Vous pouvez acheter de l’huile hydraulique pour cric (disponible chez Norauto par exemple), mais ca reste une belle arnaque ! L’huile de cric est une simple huile hydraulique, qui se trouve souvent bien moins chère. Ce qui est important, c’est de regarder le grade, qui doit être compris entre 10 et 46. Le choix est assez large, sachant que plus le chiffre est grand, plus vous risquez que le cric soit plus dur à manœuvrer l’hiver (l’huile fige). Et plus le chiffre sera petit, plus vous risquez des fuites (huile trop fine).

Vous pouvez trouver de l’huile hydraulique, type 32. Donc la viscosité cinématique à 40° est de 32mm2/s (le voila notre fameux grade 32). Par exemple, la Molydal Hydro 32. Le problème c’est le conditonnement. Souvent par 20 litres, parfois par 5 litres. Un cric de Pinz (entre 6 et 8 tonnes) contient environ 1 litre d’huile…

Mais d’autres huiles feront aussi parfaitement l’affaire. Par exemple, l’huile de direction assistée ou de certaines boites automatiques, comme la Dexron III / ATF 220. C’est un grand classique des magasins de maintenance automobile. Son grade est de 37 pour la Mobil ATF 220. Les autres marques peuvent varier légèrement. C’est la moins chère. 5 euros le litre ! Et c’est aussi la même huile qu’il y a dans les directions assistée. ! Pratique pour refaire le niveau après :)

L’huile LHM des centrales hydraulique des véhicules Citroën (la fameuse DS !) convient aussi. C’est du grade 18 pour celle de Total LHM Plus. Attention, ca reste quand même plus chère (17 euros le litre) et l’huile est vraiment trop fine (grade 10).

Vous pouvez aussi utiliser de l’huile pour compresseur, qui marche très bien :)

J’ai trouvé beaucoup d’infos très utiles sur cette page dédié aux crics hydrauliques (anglais). Merci à eux !

14 thoughts on “Réfection Cric Hydraulique”

  1. Bonjour , moi j’ai un cric qui ne fonctionne plus quand j’essaye de le faire remonter . Je crois qu’a un moment donner j’ai trop déviser la vis en bas du cric qui serre . Comment puis-je réparer ce cric ??? Merci

    1. La vis de purge ? Si oui, il y a de l’huile qui a coulé à ce moment ?
      Si oui pour les deux, il faut juste rajouter de l’huile (type huile de direction assistée ou boite de vitesse auto) et ce sera bon.

  2. Bonjour, je viens de lire votre tuto et j’ai une petite question. Doit on trouver un joint entre la partie piston (chambre de compression) et la partie réservoir d’huile. Je m’explique : lorsque je démonte la tête et que j’extraie le piston et la partie supérieur du cric, dois je trouver un joint en haut du tube fileté ou dans le corps que j’ai enlevé? Mon cric ne tient pas la charge, les joints semblent bons. Merci à vous

    1. Bonjour,
      Il doit y avoir un clapet anti-retour entre le piston et le réservoir d’huile. Ainsi, lorsque le piston redescend pour pousser l’huile dans le piston, le clapet anti-retour évite le refoulement de l’huile dans le réservoir.

      Vous pouvez faire plusieurs essais pour vérifier le fonctionnement du cric.

      * démonter le piston, mettez de l’huile dans la chambre de compression, fermez la vis de purge et tirez sur la partie supérieur du cric. Cela devrait aspirer l’huile de la chambre. Si non, c’est bouché.
      * ensuite, tentez de repousser la partie supérieur du cric vers le bas. Rien ne doit se passer. Si de l’huile refoule dans la chambre de compression, le clapet anti-retour du piston principal est mort. Si le piston redescend sans que vous puissiez voir de l’huile, vérifiez la vis de purge. Elle est fuyarde. Elle est souvent composée d’une bille et d’une vis.
      * avec une grosse seringue, essayez d’aspirer dans la chambre de compression (en gardant l’étanchéité). L’huile doit venir du réservoir. Si non, c’est bouché.

  3. Bonjour pour ma part j’ai rayé le piston du levier car je l’ai couplé avec une biellette et un treuil. Le piston est trop sorti, s’est mis légèrement en travers et ma ruiné le cylindre et le piston. Connaissez vous un site web qui fasse les pièces détachées?
    Merci!

    1. Ca dépend de votre cric. Si c’est un modèle pas chère, il y a peu d’espoir (ou de passer à la déchetterie, récupérer un autre cric et bricoler).
      Si c’est un modèle de marque, vous devez pouvoir trouver des pièces détachées.

      1. Bonjour
        Même problème de pompage: le piston et le cylindre sont bons, mais le joint en « cloche » au bout du piston est mort (12mm). Quelqu’un sait-il où on peut en trouver? Cordt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *