Restauration boite de transfert

La boite de transfert est la boîte de vitesse qui permet de passer du mode route au mode 4×4. C’est tout simplement une boite à deux rapports + neutre. En mode 4×4, la démultiplication est plus grande.

Sur le Pinz, il existe deux problèmes courants :

  •  fuite sur le sélecteur (la commande)
  • rapport qui saute au neutre

Et coup de pas de chance, ces deux problèmes imposent de tomber la boite, puis de l’ouvrir pour arriver à les résoudre ! Ca tombe bien, vous allez pouvoir en profiter pour changer les joints SPI qui entourent les arbres en entrée et sortie de boite. Quand ils fuient, la boite perd de l’huile dans l’intérieur du châssis ou le long de l’arbre de transmission.

Pour tomber la boite, il faut désaccoupler le différentiel de l’arbre avant, puis déposer le tout sur un cric, et en fin démonter la boite de transfert. C’est assez sportif, avec des boulons bien serrés, et un différentiel qui pèse dans les 100Kg.

Une fois démonté, suivez le guide de maintenance pour ouvrir la boite, et n’oubliez pas de la vidanger avant !Vous constaterez surement que l’huile est horriblement noir. Et c’est normal, la boite de transfert est tout le temps en charge, avec encore plus d’effort en tout terrain. Et n’oubliez pas de la vidanger tout les 20.000 km.

L'huile est aussi noir que de l'huile moteur. Pas très bon !
L’huile est aussi noir que de l’huile moteur. Pas très bon !

Steyr Puch utilise des outils spéciaux pour maintenir l’axe en provenance du moteur pendant le démontage. Mais vous pouvez aussi tout simplement ‘piger’ l’axe, en utilisant une ou deux mèche à fer de diamètre 8 que vous insérez dans les trous de la flasque entraineuse. Elles viendront se bloquer contre la boite.

Il n’est pas nécessaire de démonter l’autre coté de la boite, et la flasque qui va vers le différentiel. Mais si vous voulez le faire, voici une autre astuce pour bloquer l’axe :

Pour l’autre flasque, qui va vers le différentiel, vous pouvez utiliser une clef à oeil de 13, sur un deux boulons. Elle sera bloquée dans un tube, qui servira d’allonge. Pendant ce temps, vous pouvez débloquer l’autre avec un cliquet, car la clef et le  tube bloquent l’axe. Vous pouvez faire de même pour l’autre boulon.

La boite, tout juste ouverte
La boite, tout juste ouverte

Sur cette même flasque, il y a très peu d’espace pour extraire l’engrenage. Vous pouvez arracher l’axe et son engrenage par l’intérieur de la boite. Ca va détruire le joint spi, mais ce n’est pas grave, car ce joint est à remplacer. Ca vous laisse ensuite de l’espace pour extraire l’engrenage de l’axe.

Vue éclaté arbre boite de transfert

Lors du démontage, veillez bien à ne pas pas perde la petite bille dans l’arbre qui contient les deux vitesses et le sélecteur. Arrachez les deux roulements à billes devant les engrenages de vitesses et vérifiez l’état des roulements (cage à rouleau).

La boite de transfert, démontée, mais pas encore trop nettoyée.
La boite de transfert, démontée, mais pas encore trop nettoyée.

Si votre boite saute au neutre par elle même, c’est à cause de l’usure du tambour de synchronisation (pièce n° 16), voir du pignon route (pièce n15). Soit vous rachetez tambours et pignons, soit vous inversez les deux tambours de synchronisations si vous êtes en raid. Cette astuce vous sortira d’affaire :) Il arrive aussi que le ressort du sélecteur soit un peu trop usée. Il ne permet d’engager durablement le rapport. Changez le ressort ou ajoute lui une cale.

Dans mon cas, la boîte est très peu usée. La seule usure superficielle est au niveau des dentures sous le sélecteur. C’est normal. Cela confirme le peu de kilomètre parcourus (85.000 Km déclarés à la vente).

Pas de trace d'usure sur les pignons route et offroad. Le motif est propre, net, sans usure.
Pas de trace d’usure sur les pignons route et offroad. Le motif est propre, net, sans usure.
Usure superficielle au niveau des cannelures.
Usure superficielle au niveau des cannelures.

Vérifiez aussi l’état des différents roulements coniques, et en cas de doute, remplacez les !

Fuite sur le sélecteur

Pour la fuite sur le sélecteur, c’est tout simplement un petit joint spi qui fuit. Vous pouvez le trouver facilement sur le net, comme sur le site 123 roulements (à moins de 3 euros, c’est pas chère !). C’est un joint 14x22x4.

Attention, un joint SPI à un sens !! Le coté avec le ressort (coté gauche sur le schéma ci-dessous) est à placer impérativement coté boite (coté où il y a la pression d’huile). En effet, c’est la pression d’huile qui va appuyer sur l’ensemble du joint et le rendre étanche. Si le joint est monté à l’envers, il ne servira à rien et fuira.

J’utilise une astuce pour éviter toute fuite dans le futur. Au lieu d’installer un seul joint SPI, j’en installe deux à la suite. Le premier coté boite est monté dans le sens normal. Celui juste après est monté à l’envers pour éviter l’intrusion de corps étrangers dans la boite. C’est la même astuce que les joints SPI sur l’arbre moteur.

L’espace entre les deux est à garnir de graisse longue durée (Molykote).

Un joint SPI normal, avec ici une double lèvre pour l'étanchéité. En rouge, les parties métalliques.
Un joint SPI normal, avec ici une double lèvre pour l’étanchéité. En rouge, les parties métalliques.
Les deux faces du joint SPI de sélecteur. Le coté avec le ressort et coté huile.
Les deux faces du joint SPI de sélecteur. Le coté avec le ressort est coté huile.
Astuce des deux joints SPI montés (un droit et un inversé)
Astuce des deux joints SPI montés (un droit et un inversé)

 

Fuite sur l’arbre coté moteur

Sur l’arbre qui arrive coté moteur, il y a un double système de joint SPI. Veillez à bien le faire pour éviter des fuites. Le joint coté boite est  un 45x62x8, le second joint est de même dimension, mais avec une bordure en métal, pour se bloquer dans le trou. C’est la variante B1  ou BB : BB 45x62x8. Il est plus chère : 15 Euros.

A ce propos, il est important de monter le joint avec bordure en métal (celui coté extérieur) à l’envers. Il sert à éviter que des particules ou de l’eau rentrent dans la boite. En cas d’immersion (passage de gué), le joint inversé va s’étanchéifier tout seul (voir explication du joint SPI dans le paragraphe « Fuite sur le sélecteur »).

L’espace entre les deux est à garnir de graisse longue durée (Molykote), car cette zone ne sera normalement jamais lubrifiée (nous sommes entre deux joints !).

Joint SPI spéciale sortie de boite, avec une surface d’appuie métallique
Joint SPI spéciale sortie de boite, avec une surface d’appui métallique
Remontage du joint de l'arbre moteur.
Remontage du joint de l’arbre moteur.
N'oubliez pas de garnir de graisse longue durée (ici Molykote) la portée entre les deux joints SPI.
N’oubliez pas de garnir de graisse longue durée (ici Molykote) la portée entre les deux joints SPI.

 

Profitez en pour changer les joints spi des arbres. Ce sont des joints 45x62x8 et 52x68x7. Attention, il existe (en gros) deux types de joints spi. Ceux entièrement en caoutchouc et ceux qui sont cerclé en acier. Selon la zone, c’est l’un ou l’autre. Ceux en caoutchouc coûtent environ 3 euros, tandis que ceux en métal sont à 15 euros.

Pour les joints papiers, soit vous les achetez, soit vous les faites vous même, en achetant du papier à joint, et en découpant vos propres formes. Ce sera l’objet d’un prochain article. :)

Fabrication à la main de nouveaux joints de boite de transfert
Fabrication à la main de nouveaux joints de boite de transfert

Une fois tout nettoyé, les anciens joints enlevés et les portées nettoyés (avec du destructeur de joint), vous pouvez commencer l’assemblage de la boite.

La boite, une fois nettoyée (Décap joint et passage au lave vaisselle)
La boite, une fois nettoyée (Décap joint et lave vaisselle)

Suivez le guide de maintenance, puis refermez la boite. Faite attention pendant le remontage du sélecteur, puis terminez par l’insertion des bagues auteur de l’axe du sélecteur, juste avant de commencer à refermer la boite.

Placez du joint anaérobique (Genre Loctite 518, voir cet article), sur la surface du bord de boite. Ensuite, refermez, pré-boulonnez la boite, et insérez à force les deux goujons. Faite le avant de serrer les écrous, sinon vous ne serez jamais d’aplomb. Ensuite, vissez les écrous à un couple de 22-25 N m.

Boite remontée, prête à être refermée. Joint d’étanchéité (Loctite Anaérobique) en rouge.
Boite remontée, prête à être refermée. Joint d’étanchéité (Loctite Anaérobique) en rouge.
Dessus de la boite, coté moteur, avant remontage de l'entretoise.
Dessus de la boite, coté moteur, avant remontage de l’entretoise.

Replacez ensuite les différents couvercles, et n’oubliez pas de placer les joints entre les deux. Serrez les écrous au même couple (22-25 n m).

Boite fermée, remontage du couvercle de fond d'arbre d'entrainement.
Boite fermée, remontage du couvercle de fond d’arbre d’entrainement.
Joint fait maison, avant le remontage du couvercle de joint coté roues arrières
Joint fait maison, avant le remontage du couvercle de joint coté roues arrières

Avec un morceau de fil de fer de 10 cm de long, refabriquez la sécurité des deux boulons sur les flasques d’entrainement.

Détail du montage du fil de fer de sécurité sur la prise d'arbre coté moteur.
Détail du montage du fil de fer de sécurité sur la prise d’arbre coté moteur.

 

Boite presque fini, il ne manque plus que le système de blocage (ici celui qui enclenche la marche avant).
Boite presque fini, il ne manque plus que le système de blocage (ici celui qui enclenche la marche avant).

Faite le plein d’huile et remontez le tout !

Voila !

14 réflexions au sujet de « Restauration boite de transfert »

  1. Bonsoir. Un grand respect pour votre « mécano blog ». J’ai un soucis sur mes freins qui même après une bonne purge me font soucis et j’ai besoin de pomper pour avoir une efficacité . Je pense que le remplacement du maitre cylindre sera de bonne augure… cf votre référence sur ebay, merci.
    J’ai un soucis de carburation, un creux ??? à l’accélération est ce les pompes de reprise ? j’ai mélangé du 98 avec du 95 pour augmenter l’indice d’octane . Le réglage de la richesse ? Avez vous un tuyau et de combien de 1/4 de tours dois je dévisser mes 4 vis de richesse. bien cordialement

    louis PRAT
    06.37.37.8237

    1. Bonjour Louis,
      Pour votre soucis de frein, commencez déjà par vérifier votre maitre cylindre. Moteur éteint, appuyez fermement sur la pédale de frein, jusqu’à que vous ne puissiez plus aller plus loin. Restez dans la position pendant 30 secondes à 1 minute. Après ce temps, tentez de réappuyer sur la pédale. Normalement, la pédale ne doit pas s’enfoncer ou de très peu. Si la pédale s’enfonce franchement, vous avez une fuite interne dans le maitre cylindre. Et hop, en 1 minute, vous avez potentiellement économisé 100 euros !

      Pour le manque d’efficacité au freinage, c’est un problème spécifique à la technologie Pinz. Les freins à tambours ne disposent pas de dispositifs de rattrapages automatique d’usure. Et plus vous freinez, plus vos freins s’usent (une lapalissade !) et moins vos freins freinent fort. Pour cela, vous devez régulièrement (une à deux fois par année), rattraper l’usure sur chaque tambour. Pour cela, enlevez chaque route (mettez avant un cric, c’est mieux ;) ), puis repérez le petit bouchon qui est vissé sur le tambour, coté roue. Dévissez le. Armé d’une lumière, éclairez dans le système de frein, puis faite tournez le tambour jusqu’à apercevoir le dispositif de rattrapage manuel. C’est une sorte d’engrenage en laiton, situé sous chaque cylindre de roue (le piston) pour les 2 roues avant, et pour les roues arrières, situé à l’opposé là où les deux garnitures de freins se rejoignent. Avec un tournevis plat, fait tourner ce petit engrenage. Dans un sens, les garnitures iront coller le tambour, dans l’autre sens, elles se rétracteront. Le but est de tourner l’engrenage jusqu’à que ce soit dur. La roue sera bloquée. A ce moment, dévissez un ou deux crans de l’engrenage, jusqu’à ce que la roue redevienne libre. S’il y a un léger bruit de frottement de la garniture contre le tambour, ce n’est pas grave, surtout si les garnitures sont neuves.
      Faite cela pour toutes les roues (bon courage !).
      Après cette opération, vous aurez retrouvé une bonne efficacité de freinage :)

      Je viens de passer le CT avec mon camion, le freinage était impeccable. J’ai utilisé la même technique.

      1. bonsoir. MERCI …
        « yavaika « !!! j’ai découvert le dispositif de rattrapage des jeux; fait ce matin pour l’avant et je vais aussi faire les 4 roues arrières . J’ai déjà récupéré de l’efficacité et moins d’enfoncement. Pour les soucis carbu/allumage, j’ai nettoyé mes vis platinés et j’ai déjà un allumage bien meilleur et çà n’explose plus . Je vais en cder un jeu de neufs chez swiss army ainsi que des bougies neuves . ALORS il semblerait que c’est strictement du 98 alors que je ne mettais que du 95 E … je vais rattraper cela au prochain plein en espérant qu’il n’y aura pas de conséquences.
        encore merci pour les conseils .

        Louis PRAT

        1. Bonjour Louis,

          Merci pour ce retour, ca fait plaisir :)
          Oui, le dispositif de rattrapage, c’est juste une astuce formidable !

          Pour le carburateur, je n’avais pas pensé aux vis platinées. Je vous conseil de passer sur un allumage électronique (type Pertronix ignitor PZ-141). Ca évite le réglage (et le déréglage dans le temps) des vis platinées, et évite aussi les ratés d’allumage. Ca vaut le coup !

          Pour l’essence, j’ai demandé chez Steyr Puch (Martin Zach). La personne m’a dit que du « lead free gasoline » (donc SP95) marchait très bien. Et il faut ajouter de l’additif plombé tout les 5 pleins. Je peux forwarder la copie du mail au besoin. En revanche, pas de SP95-E10, qui n’est pas bon pour les durites du Pinz (présence d’ethanol).

  2. Bonjour,
    Suite à la vidange de la boite de transfert de mon pinz 712
    de la limaille était sur le bouchon, peut elle provenir de la boite de vitesse HS ? et comment démonter cette boite de transfert.
    je possède un pont hydraulique.
    Merci
    Cordialement
    gérard
    lelarge

    1. Bonjour,
      La limaille peut provenir d’une usure au niveau du sélecteur de vitesse (tout terrain/route). Vérifiez que le rapport reste engagé quand vous roulez, et qu’il ne saute pas à la décélération.
      Testez sur les deux vitesses.
      Vérifiez aussi la quantité d’huile que vous avez vidangé. Vous devriez avoir récupéré 2 litres. Si moins, vous avez une fuite d’un des joints, et la limaille provient d’un fonctionnement sans huile. Dans ce cas, réparation obligatoire.

      Si vous voulez refaire la boite, le point pénible est qu’il faut démonter toute la transmission pour y arriver. Soit par l’arrière (dépose du frein de parking, des deux différentiels arrières, puis le tube de transmission et enfin la boite de transfert). Soit par l’avant (dépose du moteur, du différentiel avant, et du tube de transmission avant).
      Dans les deux cas, c’est une opération longue.
      Le pont hydraulique peut vous servir à lever l’ensemble de la cabine, pour la séparer du châssis. Une fois le châssis isolé, le démontage est bien plus facile.

      1. Merci bcp,
        je vais opter pour lever l’ensemble avec la crochet arrière que je vais accrocher à une poutre et a l’aide de mon pont faire une manoeuvre suffisante pour dissocier la boite de transfert de la poutre centrale, en ayant au préalable enlever les boulons et débrancher les durites de freins.
        De cette façon je devrai pouvoir faire reculer les 2 ponts arrière.
        Es ce la bonne manip ?
        Merci encore pour l’aide

        1. Attention, risque d’accident en soulevant seulement le crochet !

          Le crochet d’attelage arrière est solidaire de l’ensemble propulsion. Il est accroché au logement du frein à main en bout d’axe.

          Levez uniquement le châssis, après avoir déboulonné les 5 boulons qui fixent l’arbre au châssis (2 à gauche et 2 à droite au niveau de la croix de la poutre, entre les deux roues), et 1 boulon situé au dessus de l’extrémité de la ligne de propulsion, au niveau du frein à main. Voir cette photo :
          C’est l’écrou qui passe dans l’espèce de coupelle en caoutchouc, juste après la commande de frein à main.
          Regarder cet article notamment: http://www.exurbis.com/2015/02/restauration-frein-de-parking/

          Ensuite, avec le châssis arrière sur chandelle, vous pouvez désaccoupler l’ensemble propulsion/poutre, puis faire rouler l’ensemble pour le sortir. Cela laisse suffisamment de jeu (environ 10 cm sont nécessaire) pour retirer et aligner les engrenages de l’arbre de propulsion avec la boite de transfert.

          Regardez notamment les photos de l’opération inverse de remontage : http://www.exurbis.com/2016/02/remontage-propulsion/

          Si vous démontez la propulsion, profitez en pour vérifier le frein de parking, source de soucis récurrent sur les pinz…

          Pendant que j’y pense. Lors des travaux, reprenez la charge au niveau de l’extrémité de la poutre avant avec un cric. Cela fait un jolie porte à faux qui tire sur le différentiel avant. Sur mes photos, j’avais calé avec des parpaings et du bois.

          Dernier point, une fois la boite de transfert déposé, vous devez changer les écrous nylstop qui assurent la fixation du cardan entre la sortie de la boite de vitesse et l’entrée de la boite de transfert. Vous pouvez en profiter pour nettoyer/réviser ce cardan.

          Bon travail à vous et mes voeux de succès !

          1. Merci bcp
            Je vous tiendrai au courant de ma progression, j’ai déconnecté la commande et les durites de freins, enlevés les 6 tiges filetées, maintenant suivant vos conseils j’enlèverai ces 5 boulons qui fixent l’arbre au châssis.
            Une précision: déboulonner ne veux pas dire retirer les boulons………………….
            Bon WE

  3. Bonjour,
    Bon c pas brillant, j’ai enlevé les 5 écrous borgnes et celui qui est vertical qui passe dans la coupelle. j’ai retiré la pièce avec le crochet d’attelage et également le frein de parking avec ses 2 disques. je pense que je dois enlever la traverse entre les deux essieux qui est fixée sur la caisse et qui supporte les ressorts de suspension, car je ne peux pas reculer les 2 ponts arrières et désolidariser la boite de transfert.
    Merci de votre aide
    Cordialement
    GL

    1. Bonjour,

      Merci pour l’info, j’ai appris un truc ! (déboulonner)

      Alors, de mémoire (et après avoir regardé mes photos) :
      * l’ensemble des deux ponts arrières peut rester solidaire
      * il faut défaire les amortisseurs et sangles de sécurité sur chaque axe de roue
      * pas obligé de défaire les suspension à lames
      * défaire les 4 boulons qui relient le châssis à la traverse entre les deux ponts.

      Ce doit faire ca :
      Retirer amortisseur et tresse
      Enlever les amortisseurs et tresses.

      On voit les 4 points de fixation chassis-traverse
      Permet de voir les points de fixation entre châssis et la traverse. Ce sont les deux coupelles grises juste au dessus du pivot de la suspension à lames.

      Bon courage !

  4. bonjour,
    Suite au changement de la boite de Vitesse et du transfert, je m’aperçois que mes freins sont inefficaces, pourtant je n’ai rien touché à ce niveau, j’ai rempli le réservoir droit qui était sec avec du dot 4 mais je n’ai pas encore purgé les 6 roues.
    Pour le circuit hydraulique du blocage des différentiels le réservoir ce trouve derrière les manettes de blocage, il est vide mais c normal du fait d’avoir débranché les connexions pour extraire la boite de transfert. Après remplissage avec du dot 4, comment faire la purge ?
    Merci si vous avez une une ou plusieurs idées.
    Cordialement

    1. Normal que le frein soit inefficace. De mémoire, vous aviez démonté les flexibles. Il y a de l’air dans le circuit.
      Faite une purge générale du système de freinage.
      Inspirez vous du manuel de maintenance Pinzgaueur pour savoir l’ordre de purge.

      Il faut ensuite faire de même pour le circuit de blocage des différentiels. C’est plus simple, vous le faite commande par commande, en vous assurant d’avoir toujours du liquide de frein dans le bol. Faite la purge pour les autres commandes avec, c’est sécuritaire.

      Tous les documents utiles sont ici : http://www.exurbis.com/2015/04/documents-utiles-pour-le-pinzgauer/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *